Emballages remarquables et alternatives

Ce projet organisé par Strate Collège regroupe les écoles de design suivantes :
Strate Collège | France
UQAM | Canada
University of Applied Sciences and Arts | Allemagne
Universidad CEU Cardenal Herrera | Espagne
Lahti University of Applied Sciences | Finlande
Politecnico di Milano | Italie

Chaque école procède d'abord à la recherche de 18 emballages remarquables. Les emballages sont évalués selon une grille d'analyse proposée par Strate Collège. Les étudiants doivent ensuite développer 6 design alternatifs qui seront mis en compétition lors du salon de l'emballage de Paris 2012.

Les six projets choisis pour représenter Packaging UQAM sont ceux de :
Sophie Pépin 
Simon Laliberté 
Selva Balasingam 
Annabelle Soucy 
Sylvia Mazzoti

Sophie Pépin et Simon Laliberté ont été choisis pour accompagner le professeur Sylvain Allard au salon de l'emballage de Paris du 19 au 22 novembre 2012.

Emballages solubles | Simon Laliberté
Vous connaissez la fable de la cigale et la fourmi? Moi, j’aime les fourmis; celles qui bossent et qui cherchent des solutions concrètes à des problèmes concrets.

L’année dernière, alors que bien des étudiants attendaient la fin de la grève, un petit groupe de fourmis s’est affairé à répondre à mon invitation de participer à cette rencontre internationale de design d’emballages organisé par le Strate Collège de Paris et réunissant les meilleures écoles de design packaging d’Europe soit l’Université des arts appliqués d’Hanovre en Allemagne, l’Université CEU Cardenal Herrera d’Espagne l’Université d’arts appliqués de Lahti en Finlande et la Politechnique de Milan en Italie.

Le projet consistait d’abord à faire une recherche d’emballages «remarquables» existants et les évaluer selon une grille basée sur l’analyse du cycle de vie. Les emballages devaient être évalués selon une grille d'analyse proposée par Strate Collège. Les étudiants devaient ensuite développer 6 designs alternatifs qui seraient mis en compétition lors du salon de l'emballage de Paris 2012. Les six projets choisis pour représenter Packaging UQAM étaient ceux de Sophie Pépin, Simon Laliberté, Selva Balasingam, Annabelle Soucy, Sylvia Mazzoti et Milagros Bouroncle. Par la suite, Sophie Pépin et Simon Laliberté ont été choisis pour m’accompagner au salon de l'emballage de Paris du 19 au 22 novembre 2012.

Au salon de l’emballage de Paris, le jury composé d’experts internationaux de l’emballage a choisi le meilleur projet de chaque école. Le gagnant pour l’UQAM est le projet de Simon Laliberté avec son emballage de brosse à dents. Le jury a nommé les grands gagnants de toutes les écoles et le projet de Simon a remporté le troisième grand prix.

Simon Laliberté a travaillé sur l’idée d’un emballage de brosse à dents soluble. Le contenant est réduit à sa plus simple expression dans un geste graphique séduisant et interactif. L’usager n’a qu’à passer l’emballage à l’eau et celui-ci se désintègre instantanément.

You know the fable of the grasshopper and the ant? I like ants, those who are working and seeking concrete solutions to concrete problems.

Last year, while many students were basically waiting for the end of their own strike, a small group of ants were busy working for this international packaging design show organized by Strate College Paris. It involved among the best packaging design schools in Europe like the University of Applied Arts in Hanover in Germany, the University CEU Cardenal Herrera of Spain, University of Applied Arts of Lahti in Finland and the Polytechnic of Milan in Italy. The project was first to research existing "remarkable" packaging and evaluate using a grid based on life cycle analysis. Than, students would have to design 6 more efficient alternatives designs that would be in competition at the Packaging Exhibition in Paris in 2012.

The six projects selected to represent Packaging UQAM were those of Sophie Pépin, Simon Laliberté, Selva Balasingam, Annabelle Soucy, Sylvia Mazzoti, and Milagros Bouroncle. Sophie Pepin and Simon Laliberté were chosen to accompany me to the Packaging Exhibition in Paris from 19 to 22 November 2012.

At the packaging Exhibition in Paris, the international jury had to chose the best project for every school. The winner for UQAM was Simon Laliberté’s toothbrush packaging.

Simon Laliberté worked on the idea of soluble toothbrush packaging. The material is a combination of wholly soluble materials. The container is reduced to its simplest expression in a graphic gesture attractive and interactive. The user only has to move the water and wrapping it disintegrates instantly.
Paper Pot | Sophie Pépin
Dans le cadre du projet «Emballages remarquables» Sophie Pépin nous présentait une alternative exceptionnelle à un produit déjà très performant. Le produit d’origine était un ensemble de trois germoirs en plastiques regroupés dans une bande de papier simple et efficace.

Sophie a repris le projet à la base en proposant une modification complète du produit tout en offrant le même service. Les germoirs se présentent comme une tablette qui inclue les feuilles de papier à plier pour fabriquer des germoirs version origami, des semences diverses et une palette de terre compressée. À la fin du processus, il ne reste plus rien de l’emballage. C’est un projet qui a beaucoup plu au jury.
Les problématiques environnementales sont complexes, mais la seule assurance que nous pouvons avoir dans nos choix de design se résume souvent à réduire la quantité de matière utilisée pour un service donné.
For the "Remarkable Packaging " project Sophie Pépin designed a compelling alternative to an already very efficient packaging. The original product was a set of three plastic sprouters grouped into a strip of paper simple and efficient.

Sophie took the project at the root of the problem by offering a complete modification of the product itself while providing the same service. The sprouters are proposed as a note pad that includes sheets of paper to be folded to make origami paper pots, sheets of a variety of seeds and compressed loam. At the end of the process, there is nothing left of the package. The jury in Paris really appreciated this project.

Environmental issues are complex, but the only assurance we have in our design choice often boils down to reduction: less material for the same service. Think differently!
Voici l'emballage de départ que Sophie devait améliorer.
Here's the original existing project Sophie had to improve.
Le luxe et l'éco-conception | Selva Balasingam
Comme me mentionnait mon collègue Borkür : «l’innovation n’est jamais née du luxe. C’est de la nécessité qu'elle naît.» Je dois dire que je suis assez d’accord puisque le design, bien que trop souvent et injustement associé au luxe, est d’abord et avant tout une discipline liée à un service. Service de transport, de protection de regroupement en ce qui concerne l’emballage, mais aussi de marque, de communication et d’information.

Dans le cadre du projet Emballages remarquable au salon de l’emballage de Paris, j’avais ouvert l’idée de réfléchir au luxe et de voir comment on pouvait le concevoir sans tous ses excès de matières et de moyens très caractérisés.

Selva Balasinham a relevé de défi en proposant ce très joli système d’emballages de bijoux précieux. Le système est d’abord élaboré uniquement avec de la pulpe de bois et de l’amidon compressé. La matière dure et résistante demeure entièrement biodégradable et même recyclable tout en ayant une apparence unique et distinctive les boîtes s’assemblent comme des pièces de puzzle pour permettre des configurations différentes. La boîte peut être conservée, mais aussi simplement recyclée. La marque proposée ici correspond aux symboles de l’argent(47) et de l’or(79) du tableau périodique.
As my colleague Borkür mentioned me the other day: "Innovation was never born from luxury. It was born from need." I must say that I quite agree as the design, although too often and unfairly associated with luxury, is first and foremost a discipline related to service. A grouping, protecting transporting service, but also a branding and informative service. 

In the project remarkable Packaging for the Packaging Exhibition in Paris, I proposed to some students to have some thoughts on luxury and see how we could design without all this characterized excess of materials and means. 

Selva Balasinham took the challenge by designing this very nice packaging system of precious jewels. The system is first developed solely with compressed wood pulp and starch. The hard and durable material remains fully biodegradable and recyclable even while having a unique surface. The distinctive boxes fits together like puzzling pieces to allow different configurations. The boxes can be preserved, or simply recycled. The proposed branding here refers to the symbols of silver (47) and gold (79) from the periodic table.



Dans le cadre du concours international Emballages remarquables et alternatives, Mila Bouroncle Rodriguez nous proposait une réflexion sur le service à l’usager. L’huile d’olive et le vinaigre balsamique sont deux inséparables. Alors, pourquoi les vendre séparément? Volontairement inspirée par le sachet double conçu par Alexandre Michaud dans mon cours il y a deux ans, elle propose cet emballage portatif parfaitement adapté pour les sorties en nature, les pique-niques et les lunchs du midi.
In the context of international competition and remarkable packaging alternatives, Mila Bouroncle Rodriguez proposed a reflection on the service to the user. Olive oil and balsamic vinegar are two inseparable. So why sell them separately? Deliberately inspired by the dual pouch designed by Alexandre Michaud in my class two years ago, she designed this package perfectly suited for portable outdoor meals, picnics and lunches.
La sachets stand up pour les aliments pour bébé sont assez commode d'un point de sauvegarde / usage / réduction de vue. Ce projet, développé par Annabelle Soucy pour le salon de Paris l'automne dernier, explore l'aspect graphique de nouvelle pochette forme conçue T-shirt appelée Gaminet. Toutes les images fruitiers ont été remplacer par la couleur du produit lui-même, simple et attrayant pour les enfants et pas seulement aux parents. L'emballage est disponible en trois tailles: XS, M et XL, en référence aux tailles de vêtements. Ces formats sont disponibles dans tous les fruits locaux selon la saison. Un petit prix label "Gaminet" se réfère également à l'habillement. La conception des pochettes, avec l'approche typographique, donne une toute di? Érentes coup d'oeil au produit et permet de mettre en évidence l'excellence des produits fabriqués en Québec.
The stand up pouches for baby food are pretty convenient from a preservation/usage/reduction point of view. This project, developed by Annabelle Soucy for the Paris show last fall, explores the graphic aspect of new designed T-shirt shape pouch called Gaminet. All standard fruit images were replace by the color of the product itself, simple and attractive to children and not only to parents. Packaging is available in three sizes: XS, M and XL, in reference to clothing sizes. Those formats are available in all local fruit depending on the season. A small price label "Gaminet" refers also to clothing industry. The design of the pouches, with the typographic approach, gives a whole di erent look to the product and helps to highlight the excellence of made in Quebec products.


Shoedresser | Catherine PLouffe
Shoedresser, c’est le projet de Catherine Plouffe développé dans le cadre de mon projet d’emballages remarquables et alternatives de l’année passée. Catherine nous propose une deuxième voir une troisième vie pour la boîte de chaussure. Avec la boîte Aldo comme point de départ, Catherine nous propose une boîte pour construire un meuble de rangement modulaire adapté pour toutes ces chaussures qui s’entassent dans le fond du garde-robe. On parle ici du Shoedresser qui allie classe efficacité et écoconception.
Shoedresser is the project Catherine Plouffe developed for my Remarkable Packaging Alternatives project last year. Catherine presented us a second and a third lives for the shoebox. Existing Aldo box as a starting point, Catherine designed a modular cabinet specially designed for all these shoes that pile up in the bottom of the wardrobe. We are talking about the Shoedresser box that combines efficiency and green design.
La boîte à chaussures Aldo originale
The original Aldo shoebox

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire