Wokshop à la HEAD | 12-16 nov. 2012

Ça commence d’abord par une amitié sincère entre Anette Lenz et moi. Depuis plusieurs années nous avions ce projet de renouveler cette expérience de travailler ensemble. J’ai connu Anette en 2004 à cette époque où je l’avais invité à donner un atelier de design à l’UQAM. Depuis Anette enseigne à la HEAD (Haute école d’art et de design de Genève). Anette m’a donc invité cette année à donner un workshop à Genève et c’est avec enthousiasme que j’ai accepté.

Pour tout vous dire, je n’ai pas été déçu. J’y ai fait un séjour fantastique (merci Anette et à toute l’équipe de la HEAD) , mais j’ai aussi renouvelé avec ce grand plaisir de travailler avec des étudiants stimulés et complètement engagés dans leur formation ce qui permet de faire du design et de former ma foi... de très bons designers si je me fie à ce qu’on a exécuté ici en seulement 5 jours. Voici donc le groupe d’étudiants qui ont pris part au jeu.

It all started with a sincere friendship between Anette Lenz and me. For several years we had this project to renew the experience of working together. I met Anette in 2004 at a time when I invited her to give a design workshop at UQAM. Now, Anette teaches at HEAD (High School of Art and Design in Geneva). So this year, she invited me to give a workshop in Geneva and it was with great enthusiasm that I accepted.

To be honest, I have not been disappointed. It was a fantastic experience (thanks to Anette and the entire HEAD team). I must say it was great to renewed with the great pleasure of working with energized and fully engaged students in what design schools are for: developing the skills of future designers. When I look at what has been done at HEAD in just 5 days, I was simply fascinated. So, here is the group of students who took part in that workshop.
Le projet : Raconter une histoire avec l’emballage. 
Les étudiants avaient à trouver un contenant de verre (bouteille, flacon, etc.) et une histoire. Le contenant trouvé devait être perçu comme l’acteur principal de l’histoire et inclure l’usager comme acteur de soutien, à moins que ce ne soit l’inverse. Il fallait ensuite concevoir un costume pour l’acteur (une étiquette) et une mise en scène (la boîte). La contrainte majeure, n’utiliser que le papier pour communiquer. Auncune image imprimée n’était permise. Il s’agissait donc d’engager l’utlisateur dans une expérience interactive où il prenait un rôle important et signifiant dans le déroulement de l’histoire. Les prochaines publications de mon blogue présenteront les travaux exécutés par les étudiants de mon workshop.

The project: Telling a story with the package.
The students had to find a glass container (bottle, flask, etc.) and choose a story. The container was found to be perceived as the main actor in the history and include the user as a supporting actor, unless it is the opposite. He then had to design a costume for the actor (a label) and staging (the box). The major constraint consists of using only paper to communicate. No printed image was allowed. The package had therefore to involve the user in an interactive experience in witch he was playing an important role in the course of the history. Future posts on this blog will present the work done by the students in my workshop.



Valérie Pierrehumbert | Jack et le haricot
D’abord, il y a la longue bouteille évoquant bien sûr la hauteur. Puis, il y a cette boîte qui s’est construite tout au long du workshop et qui, comme le haricot géant, permet à Jack de grimper jusqu’en haut lorsque la bouteille est glissée hors de la boîte.

Valerie Pierrehumbert | Jack and the bean
First, there is the high bottle referring to the story. Then there is this box that was built throughout the workshop and, as the giant bean plant allowing Jack to literally climb when the bottle is slid out of the box.

Quelle est la solution politique à une crise économique en Europe? Voilà une question bien complexe à un problème bien réel. Lorsqu’on discute avec des Européens par les temps qui courent, le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas l’optimiste qui prévaut, mais plutôt un cynisme lourd et opaque. Lorsqu’on a à faire à une étudiante espagnole intelligente et engagée comme Marta, la solution prend la forme d’une inquiétante potion magique teintée de rose et qu’il faut trouver dans le Labirynthe des mots : Government Solution to Economical Crisis. Excellent travail!
Is there a political solution to an economic crisis in Europe? This is the complex question to a real problem. When discussing with Europeans these days, the least we can say is that a heavy and opaque cynicism is prevailing over optimism. When dealing with a very smart and committed Spanish student like Marta, the proposed solution is a disturbing pink magic potion that one must find in a labyrinth of words: Government Economical Solution to Crisis. Great work!
Voilà un joli hommage à Hitchcock conçu par Arnaud Imobersteg lors de mon workshop à Head. Cette bouteille d’eau-de-vie à laquelle on ajoute une goutte de sirop de grenadine évoque, lorsqu’on la sort de la boîte, la tension progressive du film «Les Oiseaux» (1963). La boîte peut aussi évoquer le film «Fenêtre sur cour» (1954).
This is a nice tribute to Hitchcock designed by Arnaud Imobersteg in my workshop to Head. This bottle of eau-de-vie to which is added a drop of grenadine evokes, when taken out of the box, the progressive tension of the film "The Birds" (1963). The box can also mention the film "Rear Window" (1954).
Anthony Guex propose une histoire inspirée du jeu de l’illusionniste ou l’emballage vient avec une scie qui dévoile en fait des deux petits pots de confiture alors qu’on croyait n’en avoir qu’un.
Anthony Guex tells a story inspired by the illusionist’s game where the packaging comes with a saw that actually helps revealing two small jars of jam when we thought there was only one.
Victoria Ducruet | Croire à la fin du monde... ou pas
Les prédictions pour décembre 2012 sont un phénomène sociologique basé sur plusieurs croyances annonçant de grands changements ou des événements cataclysmiques pour le 21 décembre 2012. À l'origine, cette date marque la fin des 5 125 années d'un cycle du compte long du calendrier maya, interprétée par certains comme la fin définitive de ce calendrier.
Bon alors vous y croyez? Tout ici semble être une question de foi. Que ferions-nous si nous en étions certains... certains le sont. Alors, voici un emballage spécialement conçu pour les croyants de la fin du monde. Il s’agit d’une fiole remplie d’un poison vif pour éviter d’avoir à subir la fin de monde. Seulement, il y a un petit challenge ici, le produit expire une minute avant la journée fatidique alors, le produit doit être consommé avant les premières manifestations de la fin des temps. C’est donc une offre entièrement conçue pour les croyants qui auraient le choix de mourir juste avant le grand naufrage. Ce projet a été conçu par Victoria Ducruet dans mon workshop à la HEAD.
Prediction for December 2012 is a sociological phenomenon based on several beliefs announcing major changes or cataclysmic events for December 21st, 2012. Originally, this date marks the end of the 5125 years cycle of long count in the Mayan calendar, interpreted by some as the definitive end of time.

Next question is, do you believe that? Everything here seems to be a matter of faith. What would we were sure it would happen? Here's a package designed specifically for the believers of the end of the world. It is a vial filled with a strong poison to avoid having to face the end of the world. But there's a small challenge here, the product expires one minute before the deadline so in other words the product must be consumed before the first signs of the end times. This is an offer designed specifically for believers who have the choice to decide weather or not they will die just before the big wreck. This project was designed by Victoria Ducruet in my workshop at HEAD in Geneva.



Garder la ligne | Camille Bouvier
En cette période des fêtes, comment garder la ligne? Camille Bouvier dans mon atelier d’emballage à la Head tente de répondre à cette question avec un élixir d’amaigrissement emballé dans une boîte en forme de pèse-personne.
In this holiday season, how to stay fit? Camille Bouvier in my packaging workshop the Head, attempts to answer this question with a slimming elixir packaged in a scales shaped box.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire