vendredi 31 janvier 2014

La distributrice | Gabriel Lefebvre


Je ne vais plus souvent sur la rue Mont-Royal, mais quand j'y passe, j'apprécie toujours ce petit micro café qu'est La distributrice. Joli projet de graphiste signé par Gabriel Lefebvre où tout a été pris en charge de façon cohérente : de la typographie à l'emballage. J'aime !Je ne vais plus souvent sur la rue Mont-Royal, mais quand j'y passe, j'apprécie toujours ce petit micro café qu'est La distributrice. Joli projet de graphisme signé par Gabriel Lefebvre où tout a été pris en charge de façon cohérente : de la typographie à l'emballage. J'aime !

I don't go very often on Mont-Royal street, but when I go there, I always enjoy this little micro coffee shop called La Distributrice. It is a nice graphic experience signed by Gabriel Lefebvre. Everything has been designed consistently: typography, packaging and signage. I love it!



jeudi 23 janvier 2014

Présentations suggérées #3 | UQAM

Élégant : Karyne Bond | L'original : Clic

Élégant : Maud Pillet

Engagé : Emmanuel Beaudry-Marchand

Amusant : Jacques Laplante




Informatif : Catherine White

Interactif : Mélissa Gauthier
Luxueux : Pascal Lefebvre

TINTA D VI

Heureusement, la folie existe dans ce monde étrange et complexe qu’est la conception et de la créativité en design d’emballages. Et c'est la même folie qui a poussé l'agence catalane Ladyssenyadora à développer un projet d’un emballage inhabituel. Tinta D Vi est une édition limitée de 125 bouteilles de vin dont les étiquettes et les emballages sont imprimés en sérigraphie avec un réduit de vin comme encre.



Fortunately, madness exists in this strange and complex world of design and creativity. And that is the same madness that has led the Catalan Agency Ladyssenyadora to develop this project of unusual packaging. Tinta D Vi is a limited edition of 125 bottles of wine with labels and package that are printed in silkscreen with an ink artisan created from the wine itself.

lundi 20 janvier 2014

PEA SOUP | UQAM


L'original : Habitant
On a longtemps cru que pissou « lâche, peureux » venait de l'anglais pea soup. L'appellation anglaise pea soup est d'abord signalée, chez les anglophones, pour parler des  « Canadiens français », reconnus pour manger de la soupe aux pois. La rencontre des deux mots, pissou « lâche » et « pea soup » sur le plan formel et phonétique, a certainement joué dans l'évolution de pea soup, puisque sa valeur dépréciative est signalée vers 1896. Pissou, sobriquet populaire,  a aussi existé en France, mais aujourd'hui il est sorti de l'usage courant. 
Engagé : Anne Sylvestre
Toujours dans le cadre de l’exercice d’une semaine donné à mes étudiants de design d’emballages, voici quelques propositions pour la fameuse boîte de conserve de soupe aux pois Habitant.
Amusant : Davina Vogrig
Here’s some packaging designed proposal from some of my students in packaging design class. They had to propose alternatives to the traditionnal Habitant Pea Soup label. Each student was given a specific word they had to start with.
Informatif : Noémie Ross
Interactif : Marie-Frances Cacciatore

Pop : Antoine C. Buteau
Traditionnel : Sarah Saint-Laurent-Migos

jeudi 16 janvier 2014

Présentations suggérées | UQAM

Lorsque vous entrez dans un supermarché, avez-vous comme moi l’impression que tous les produits ont été conçus par le même mauvais infographiste? Bon je rectifie, pas tous les produits, mais disons la majorité. Un trop-plein de mauvaises photos, d’effets filtres Photoshop, d’horribles typographies. Mais il y a surtout cette impression qu’on sous-estime ma capacité de savoir à quoi ressemble une tomate, que la soupe doit être servie dans un bol et que ça prend une cuillère pour la manger.
L'original

Comme exercice de début de session, j’ai lancé la question à mes étudiants en design d’emballages: «Peut-on faire mieux?» Chaque étudiant avait un mot clé qui devait inspirer son design. L’exercice ne durait qu’une semaine et ne prétend pas avoir réglé tous les problèmes, mais je vous propose d’apprécié comment les choses pourraient être dans un monde où on remplacerait la peur et le mimétisme par l’audace et la distinction.
Minimaliste : Michaël Grenier

Informatif : Mélanie Laviolette

Traditionnel : Maude Boulva-Paquette

Vernaculaire : Alexandre de Sève

Amusant : Martin Gagnon
When you walk into a supermarket, do you have the impression that most of the products have been designed by the same bad computer graphic designer? Well…, lets recertified, not all products, but the majority let say. An overflow of bad photos, nerdy Photoshop filter effects, horrible typography. Worst is this impression that most brands underestimate my ability to know what a tomato looks like, that soup should be served in a bowl and that it takes a spoon to eat it.

As a starting exercise this year at UQAM, I asked to students this simple question: "Can we do better?" Each student had a keyword that would inspire his design. The exercise lasted only one week and do not claim to have solved all the problems, but it suggests how things could be in a world where mimicry would be replaced by real distinction.

Séduisant : Caroline Grégoire

Traditionnel : Sarah Cousineau

Élégant : Laurie Hallé

mardi 7 janvier 2014

Foreses | The Yes Brand

Studio: The Yes Brand
Site Web: www.theyesbrand.es
Pays: Barcelone, Espagne

Il y a une légende du 12e siècle dans la région du Priorat (Espagne), qui raconte l'histoire d'un berger qui a vu des anges qui montent au ciel par un escalier d'or. Les moines de cette région ont toujours considéré cela comme un signe de Dieu et ont décidé de s’y installer. Ils ont appelé ce lieu Scala Dei - l'Échelle de Dieu ". Aujourd'hui, ce site demeure un lieu mythique au milieu des vignes, à proximité de la propriété de Les Foreses, d’où vient de ce vin d'exception.

Foreses voulait rendre hommage à ce fait et a fait appel à l'agence The Yes Brand qui a reçu la commande de développer la nouvelle identité pour cet excellent vin.

S'agit-il d'un signe ostentatoire ou d'une polémique folklorique, je ne sais pas, mais voilà un design qui ferait couler beaucoup d’encre pour les journalistes du Québec.



Agency: The Yes Brand
Website: www.theyesbrand.es
Country: Barcelona, Spain
Brief: “A legend from the 12th century tells that in the region of Priorat (Spain), a shepherd saw angels ascending to heaven by a golden stairway. The monks of the area considered it a sign from God and decided to found in that place their new convent, which they called Scala Dei - the Ladder to God”. Today it remains a mystical place surrounded by vineyards, close to the estate of Les Foreses, from which comes this exceptional wine.
Foreses wanted to pay tribute to this fact and for this contact with our agency, The Yes Brand, you received the order to develop the new identity of this excellent wine.

Conspicuous sign or folk controversy, that would be enough to scandalize many journalists in Quebec.



Actualité Alimentaire | Investir dans le design


Lisez moi dans l'Actualité Alimentaire V10N6
Investir dans le design

Read me in L'Actualité Alimentaire V10N6
Investing in design